Georges Ferrero à la fête du goût

Papilles en éveil

Opération réussie et les gourmands de tous âges ont pris goût à ces présentations du terroir. Plusieurs producteurs locaux, puisqu’il s’agissait bien de cela, ont présenté leur savoir-faire.

Sous les tentes mises en place par la Municipalité, c’était un vrai marché provençal à la Bécaud avec le vin de Delphine Aquadro (Le Beausset), les œufs fermiers de Madame Bonifay (Sainte-Anne du Castellet), les légumes bio du Jardin d’Antoinette (Le Beausset), les pains des boulangeries Fleuret et Nicot (Le Beausset), les charcuteries et douceurs de Saveur Soleil et Bergamote&Chocolat (Le Beausset), les fromages de Madame Bruna (Ferme du Grand Meaulnes à Signes), les viandes des bouchers Kamal et Da Silva (Le Beausset), les invitations apéritives de la boutique Gekko (Le Beausset),les bouquets de thym et laurier, les couronnes de fenouil de Claude Daumas et Annie qui coordonnait l’initiative avec Mme Fenot, présidente des commerçants.

Il y avait également les légumes nouveaux  ou remis au goût du jour par Bruno Fournier (Jardiniers potagistes du Beausset), une brouette de magnifiques courges dans des variétés connues ou à découvrir et l’on a même appris à préparer ces fruits qui illuminent en ce moment notre campagne, les arbouses, à consommer en confiture ou pâtes de fruits.

J’étais là moi aussi, pour préparer Foie Gras à la pomme granny, petits rougets en tapenade et donner des idées pour les prochains repas en famille ou entre amis. Les questions fusent, la qualité du produit brut, les temps de cuisson,…

La preuve que l’implication dans sa commune n’est pas simplement affaire de discours, c’est aussi retrousser ses manches et prendre une part active à l’opération quelle qu’elle soit.

Plusieurs candidats potentiels ou déclarés sont passés ; certains satisfaits de voir une animation qui marche, d’autres beaucoup moins de me croiser aux fourneaux, mais c’est ainsi …De toute façon, j’ai préféré écouter les commentaires des cuisiniers du jour. Beaucoup plus savoureux!