• La culture provençale traditionnelle, entre vignes et oliviers

  • La mise en valeur du terroir récompensée

  • Un établissement qui contribue à la notoriété du Beausset

  • Aux manettes depuis de plus 33 ans

  • Donner de l‘impulsion comme lors d’un concours hippique

  • Remise de l‘insigne officiel des disciples d’escoffier

  • Georges Ferrero et René Bérard

    Remise de l’insigne officiel des disciples d’escoffier

  • Engagé, à l’écoute des autres au travers du Lions Club International

Beaucoup d’entre vous me connaissent puisque je suis un enfant du paysJ’y suis restaurateur depuis plus de 33 ans.

Issu d’une famille de 5 enfants, de père italien et de mère savoyarde, j’ai grandi comme presque tous les gamins de l’époque, un peu à l’école, un peu dans les rues du Beausset. Ensuite, j’ai fait mon apprentissage à la Boucherie Farina, rue Portalis. Revenu du service militaire, j’ai partagé mon temps entre Bandol et Le Beausset.

On n’avait pas beaucoup d’argent, on travaillait beaucoup, on s’amusait plus encore.

Plus précisément, je suis né en 1952 à La Seyne sur Mer et j’ai toujours vécu au Beausset ; je m’y suis marié et ai élevé 2 enfants. Le Beausset est véritablement MA commune et je me suis toujours passionné pour elle.

A 30 ans, dès 1982 j’ai été élu Conseiller Municipal sur la liste de Monsieur Gabriel de Combret et pour satisfaire mon envie d’action il m’a confié une délégation au tourisme et au commerce. Délégation que j’ai conservée quand j’ai accédé au statut d’adjoint.

En 1988, j’ai été élu conseiller municipal jusqu’en 1994 puis je me suis consacré plus complètement à mon métier de restaurateur.

En 2001, j’ai intégré l’équipe de Madame Josette Pons, pour une campagne électorale aux couleurs de l’UMP et pendant 7 ans, j’ai été adjoint avec une délégation aux Sports. En 2008, j’ai soutenu la campagne électorale de Madame  Sylviane Pardon, mais le verdict des urnes nous a éloignés de la gestion communale.

A côté de mes fonctions d’élu, je me suis fortement impliqué dans le secteur du Tourisme, j’ai été longtemps Président de l’Office du Tourisme Intercommunal (Le Beausset-Le Castellet-Evenos), Président de l’Office du Tourisme du Beausset, vice-président de l’Union Départementale des Offices de Tourisme (UDOT), vice-président de la structure touristique La Côte Provençale, …

Engagé dans la vie professionnelle, je suis également membre du Conseil d’Administration de l’UMIH départementale (Union des Métiers de l’Industrie Hôtellière).

Très engagé au service de l’humain, je suis en 1994 membre fondateur du Lions Club La Cadière d’Azur –Le Beausset ; j’en deviens le Président sur l’exercice 1999/2000 et Président de zone en 2001. Toujours membre actif de ce club service, j’en suis à nouveau  président sur l’exercice 2011/2012.

Je crois que j’ai toujours été actif, à rechercher ce qu’au travers de mes fonctions je pouvais apporter de plus et de meilleur. J’ai donné pignon sur rue à l’Office du Tourisme (syndicat d’initiatives), j’ai participé à doter la commune d’un complexe sportif, j’ai soutenu et encouragé les associations sportives,…

Transmettre mon enthousiasme, encourager et fédérer les bonnes volontés, c’est je crois une seconde nature chez moi. Comme lorsqu’en équitation, je donnais l’impulsion au cheval pour lui faire franchir les obstacles.

Aujourd’hui, je souhaite conduire une liste aux prochaines municipales parce que beaucoup reste à faire. Et je veux être acteur de ces initiatives en faveur du mieux-être au Beausset, toutes générations confondues. Homme de droite convaincu, je conduis une liste d’ouverture  car la priorité, c’est Le Beausset.

Je connais bien ma commune et ses habitants, vous connaissez mon ouverture d’esprit, ma rigueur de gestion (je suis chef d’entreprise depuis plus de 33 ans), je vous assure de la collaboration d’une équipe motivée et intègre. Enfant du Beausset, j’ai une vraie légitimité à conduire une liste pour l’avenir du Beausset.