L'Elan Beaussétan inaugure sa permanence

Inauguration du local de campagne

Le froid piquant de l’hiver arrivé prématurément ne vous a pas empêché de vous retrouver très nombreux sur la Place de Scheidegg, juste devant la permanence.

Ce fut un plaisir de vous rencontrer tous, ceux que je connais et ceux qui sont venus se présenter. Beaucoup nous ont remerciés de cette soirée qui fut une occasion de rencontres, de retrouvailles  sur la place du village. Des personnes de toute opinion politique, de tous âges sont venues là, parler de leur avenir et passer un moment de grande convivialité, porteur d’espoir. Certaines étaient très émues de ces retrouvailles et j’avoue que c’était touchant.

Voici le texte de mon intervention.

Mesdames, Messieurs,

Chers Beaussétans,

Bonsoir,

Je suis heureux de voir que malgré le froid de ce soir vous êtres nombreux à l’inauguration de notre permanence.

Je vous reçois dehors, juste devant le local, qui est certes petit mais au cœur du village.

Si j’inaugure une permanence de campagne, c’est, vous le savez, parce que je suis candidat aux prochaines municipales du mois de mars.

Beaucoup d’entre vous me connaissent et moi je connais beaucoup d’entre vous à nos côtés ce soir et je m’en réjouis.

Je suis entré en campagne pour vous proposer une alternative à la conduite actuelle du Beausset. Le Beausset est en Provence et cela doit se sentir, Le Beausset est une commune de moins de 10.000 habitants et la Municipalité doit s’attacher aux questions locales qui touchent au plus près les Beaussétans.

Aujourd’hui, nous avons besoin d’un centre-ville attractif qui fasse vivre ses commerces et ses entreprises,

Nous avons besoin que la vie soit chaleureuse et conviviale pour que tout le monde ait plaisir à s’y retrouver, les familles, les jeunes, les aînés,

Nous avons besoin que le village soit animé pour donner envie d’y venir,

Nous avons besoin que notre commune soit entretenue et pas simplement joliment peinte,

Nous avons besoin d’optimiser les services qui participent à la sécurité des biens et des personnes,

J’ai évoqué les familles tout à l’heure, ont-elles suffisamment d’aires de jeux aménagées pour que les parents et les jeunes enfants se retrouvent ?

Et les jeunes, ont-ils sur place de quoi se distraire et se retrouver entre copains ?

Les fêtes qui animent le village et permettent à chacun de passer un bon moment sont –elles assez nombreuses ?

Est-il facile de venir au Beausset pour boire son café, acheter sa baguette et son journal ? Non puisqu’on ne peut pas garer sa voiture ! Il nous faut des places de stationnement. Il faut un sens de circulation efficace plutôt que des embouteillages !

En toute chose, il faut avoir le réflexe de penser au village et à ses habitants.

Moi je suis né ici, j’ai grandi ici, j’exerce mon métier ici, je n’ai pas de rêve de grandeur ou d’utopie, je veux penser à vous et à la façon de vous faire vivre mieux dans ce village que vous aimez.

Le Beausset, n’est pas un village isolé. S’il est chef-lieu de canton, il est aussi membre de la Communauté  de Communes Sud Sainte Baume et avec Le Castellet, La Cadière d’Azur, Riboux, Sainte-Anne d’Evenos, Saint-Cyr sur Mer, Signes, Bandol et Sanary, il est évident que l’on est plus fort que l’on peut faire plus de choses, que l’on peut et l’on doit proposer plus de choses à nos populations. Je n’ai jamais souhaité quitter ce regroupement de communes et je veux y siéger efficacement parce qu’à 9 on est plus fort, ou alors c’est qu’on n’a rien compris !

Bien sûr, les projets d’investissements demanderont des fonds et nous saurons nous entourer des concours qui peuvent être fournis aux communes mais il n’y a pas que cela. Il y a surtout l’envie, l’envie de faire, l’envie de participer. Moi ce que je voudrais c’est vous redonner l’envie !

Il est bien trop prématuré pour vous détailler un programme, mais sachez qu’aujourd’hui je travaille avec un groupe de personnes qui poursuit les mêmes objectifs que moi : dynamiser le village, créer du lien, favoriser l’économie locale, améliorer l’expression culturelle, …

Les femmes et les hommes que vous voyez là, autour de moi, feront naître une liste qui se présentera en entier à vos suffrages. Tous ceux qui s’inscrivent dans cette démarche de l’Elan Beaussétan ont Le Beausset pour parti, ils ne sont pas politiciens, ils ne sont pas partisans, ils conduiront les intérêts du Beausset au mieux de vos intérêts ! Quand le temps sera venu, je vous les présenterai un à un.

Ce que je peux vous certifier, c’est qu’avant toute décision je me poserai la question :

Est-ce que c’est bien pour le Beausset, est-ce que c’est bien pour les Beaussétans ? et les beaussétans, c’est vous qui êtes nés ici, vous qui avez adopté Le Beausset, vous qui êtes jeunes, vous qui l’êtes moins, vous qui êtes célibataire ou chargé de famille.

Vous, nous tous ensemble, nous allons nous unir pour faire Gagner Le Beausset. Moi et mon équipe, nous voulons vous en donner l’envie !

Merci à tous d’être là. Dès demain des permanences seront mises en place pour vous accueillir, vous écouter. Nous sommes présents le lundi de 14 à 17 heures, le mardi de 10 à 12 heures et le vendredi, samedi, dimanche de 10 à 12 heures. Venez nous voir, nous parlerons de l’avenir du Beausset et nous le construirons. Je ne prévois pas de grande réunion pour l’instant, je vais plutôt jouer la carte de la proximité, venir vous rencontrer là où vous êtes, vos quartiers, vos associations, vos commerces.

Merci d’être venus nombreux ; votre présence me fait chaud au cœur. Toutes les personnes qui m’entourent ont travaillé efficacement pour créer cette permanence, la décorer et mettre au point cette soirée, je veux les remercier toutes.

Chez vous, retrouvez-nous sur le site internet et les réseaux sociaux.

Je vous propose de poursuivre cette soirée en partageant le verre de l’amitié et en grignotant ce que les membres de l’Elan Beaussétan ont préparé pour vous, du fait maison, comme lorsqu’on reçoit des amis.

Je lève mon verre au Nouvel Elan du Beausset !