IMG_0240Présentation liste

C’est sûr, l’Elan Beaussétan attire !

Mesdames et Messieurs,

Chers électeurs, chers amis,

IMG_0160Présentation liste

Je suis ravi de vous voir ici ce soir tous rassemblés autour de l’intérêt du Beausset. 6 ou 7 listes sont annoncées pour les prochaines élections, c’est vous qui déciderez, c’est vous qui choisirez.

En cette période de vœux, je souhaite  à chacun d’entre vous, Amour, Santé et Prospérité.

Je forme le vœu que cette nouvelle année soit conforme à vos attentes pour vous apporter le Bonheur de Vivre au Beausset, de vous y distraire, d’y élever agréablement vos enfants et d’y vivre chaleureusement, toutes générations confondues.

Moi, vous savez quel vœu je souhaite voir se réaliser. Il en est de même pour les 28 co-listiers qui s’engagent autour de moi pour faire triompher Le Beausset.

un auditoire captivé

un auditoire captivé

Pour vous aider à faire votre choix parmi toutes les listes je vous propose de découvrir aujourd’hui les 14 femmes et les 14 hommes qui m’accompagnent. Tous sont attachés au Beausset, qu’ils en soient issus depuis très longtemps ou qu’ils l’aient rejoint plus récemment. Dans la liste de l’Elan Beaussétan, il y a des jeunes, des actifs, des retraités afin que toutes les composantes de la population soient représentées. Avec une moyenne d’âge de 53 ans, la liste se veut un creuset de compétences, dynamique et dans la force de proposition.

Je vous donne le déroulé de la soirée :

Chacun des colistiers va se présenter, puis nous ferons un rapide tour d’horizon des préoccupations regroupées en 12 thématiques qui sont nos 12 engagements pour le Beausset doté d’un nouvel élan. Les thématiques seront abordées et non pas complétement développées. C’est à la prochaine rencontre que nous entrerons dans le détail de chacun des engagements pour construire le programme qui sera soumis à vos suffrages.

à l'image de Rémy Bénessia chaque colistier est venu se présenter

à l’image de Rémy Bénessia chaque colistier est venu se présenter

Dans l’intervalle, nous poursuivrons les rencontres et réunions de travail, je vous invite à les suivre et à nous rejoindre à la permanence pour apporter votre pierre à l’édifice.

 

Je vais maintenant laisser à chacun de mes colistiers le soin de se présenter dans un ordre qui reprend l’ordre alphabétique. Je veux excuser l’absence de Sybille Rey, magistrat qui est retenu à Marseille par une audience ; elle nous rejoindra si elle termine dans les temps ; quant à Paule Ginter, un contretemps de dernière minute l’empêche aussi d’être avec nous ce soir.

Ce sont les 2 seules absences physiques de ce soir, alors ne comptez pas les colistiers, ils sont bien 28 à être présentés ce soir et bien 28 mentionnés sur la plaquette que nous vous laisserons en fin de soirée.

 

 

Présentation individuelle de Monique Albérola, Rachida Amar, Laurence Audiffren-Bousahla, Alicia Bailly, Annie Barthélémy-Guérin, Rémy Bénéssia,

Eric Bonny, Pierre Cabantous, Gérard Calussi, Philippe Chareyre, Eddy Chevin, Christian Dès, Patrick Espinet, Jacqueline Gastaldi-Camélio, Paule Ginter, Irène Giordan, Marie-Josée Imbert, Franky Lapierre, Olivier Le Maître, Philippe Marco, Alain Marguet, Frédéric Marquand, Monique Mathieu,

François Parriaux, Sybille Rey, Fanny Rippert-Fauci, Nathalie Tollari-Munoz, Jeanine Torrielli.

 

Les 12 engagements de l’Elan Beaussétan

  autour de Georges Ferrero

avec la participation de Frédéric Marquand et Fanny Rippert-Fauci

12 engagements énoncés en question-réponse

12 engagements énoncés en questions-réponses

 

  • 1°) Au sujet des logements de la commune, quel est ton point de vue ?

Le logement est un réél problème et je suis régulièrement alerté par les difficultés qu’éprouvent nos concitoyens pour se loger.

Au premier rang de ceux-là les jeunes ou les personnes âgées souvent seules mais aussi les jeunes familles.

Je trouve déplorable que des personnes qui ont leur vie sociale au Beausset soient dans l’obligation d’aller habiter dans une autre commune pour la seule raison qu’elles ne trouvent pas de logement sur Le Beausset.

Et quand logement social il y a, il faut que des priorités d’attribution soient définies pour que les besoins soient comblés dans la plus grande équité et transparence. On me parle aujourd’hui de marchandage électoral : un logement social contre des votes, c’est juste inadmissible !

Je m’engage à rendre Le Beausset accessible aux habitants de la commune par une augmentation des logements et par une attribution juste et équitable des logements sociaux

 

2°) On dit que l’économie du Beausset n’est pas florissante, comment la relancer ?

Je soutiendrai l’économie locale en définissant avec les divers acteurs (artisans, commerçants,…) une stratégie de développement.

Pour aborder quelques pistes, j’annonce aujourd’hui que

  • Je créerai une véritable zone artisanale pour dynamiser ce secteur d’activité,
  •   Je formerai les entreprises de la commune à répondre aux appels d’offres afin qu’elles ne soient pas exclues des marchés publics. De leur vitalité dépend le dynamisme et le rayonnement du Beausset. J’y veillerai

3°)  Du côté des animations : On sent un manque, et ce toutes tranches d’âges confondues…

Je redonnerai vie au Beausset en mettant sur pied des animations culturelles et populaires intéressant chaque tranche d’âge,

La Maison des Arts ne peut pas accueillir un grand nombre de personnes simultanément et à chaque étage, ce qui forcément pose problème. La salle multivision qui nous accueille ce soir est elle aussi limitée en places. Nous en sommes donc réduits à deux salles de spectacles de petite capacité, ça n’est pas assez pour une commune de plus de 9.000 habitants.

Comme nous  souhaitons donner une nouvelle dynamique culturelle au Beausset, accueillir des manifestations d’envergure, des retransmissions de films, concerts et ballets, il nous faut un lieu dédié, spécialement équipé et aisément accessible à tous.

Ce sera notre projet d’ESPACE CULTUREL  de grande capacité.

En extérieur, notamment sur les places, nous multiplierons les animations culturelles, populaires de même que la Fête du Sport rejoindra le cœur du village.

4°) : Que dire de la circulation au Beausset qui est un véritable problème ?

Ta question Fanny est effectivement fondée sur un constat que nous faisons tous, au quotidien. Il faut prendre à bras le corps cette préoccupation majeure.

Il y a des solutions qui sont du ressort du Conseil Général mais nous avons nous aussi notre part d’initiatives dans ce domaine.

Nous prévoyons entre autre chose de stopper la concentration de circulation autour des écoles, de construire un parking en centre-ville, un autre de délestage.

Je veux permettre à chacun de garer sa voiture au Beausset pour faire ses courses, aller chercher un service ou participer aux animations. C’est en rendant possible le stationnement que l’on attirera le public pour nos manifestations et de la clientèle pour nos entreprises et petits commerçants qui sont l’âme du village.

Encore une fois, il ne s’agit que de quelques énonciations mais soyez assurés que je mettrai mon énergie à fluidifier la circulation au Beausset. Je reverrai le plan de circulation qui asphixie le village, et l’usage des feux tricolores pour faciliter les entrées de la commune.

IMG_0235Présentation liste

5°)  Un autre axe nous est remonté fréquemment, celui du développement durable ; quel est ton avis ?

Il faut considérer comme révolue l’époque du tout consommer. La préoccupation écologique doit être prise en compte : les communes n’ont plus les moyens de gaspiller là où elles pourraient économiser, les particuliers et les entreprises non plus. Au-delà de la contrainte économique, nous devons penser à la planète que nous laisserons à nos enfants.

Ainsi j’engagerai la commune dans la voie du développement durable et des nouvelles technologies.

 

6°) : Un sujet sensible pour les Beaussétans, la gestion des finances publiques.

Je mènerai une politique de réduction des dépenses inutiles au profit d’une politique d’investissements profitables, initiés au travers d’un plan de prospective.

 

  • D’ailleurs, je rendrai aux finances l’importance qu’elles doivent avoir en re-créant le poste d’adjoint aux finances, supprimé en 2008. Quelle entreprise pourrait se passer ainsi d’un service financier ?

Et la première grande mission de cet adjoint aux finances sera de lancer un audit pour un processus d’assainissement des finances communales. Toutes les lignes de dépenses comme celles des recettes seront passées au crible pour savoir où agir.

  • A titre d’exemple, nous ne repeindrons pas un bâtiment juste pour faire joli, alors que des travaux de structure doivent être effectués.

–          Ce fut le cas pour le stade foot alors que les vestiaires et sanitaires ne sont pas dignes d’accueillir leurs utilisateurs. Et ça n’est qu’un exemple parmi bien d’autres !

7°)  Quelle est la place du Beausset au niveau intercommunal ?

Je rendrai son rang intercommunal au Beausset.

  •  Rappelez-vous, alors que notre Maire lorgnait sur TPM  en proposant de sortir de la Communauté de Communes Sud Sainte Baume, vous avez été 95 % à dire NON à TPM.
  • Je prends l’engagement devant vous de siéger au sein de la communauté de communes sud sainte baume ; j’accompagnerai sa mutation pour confier à cette intercommunalité des missions complémentaires qui viendront enrichir le territoire. Nous avons besoin de domaines d’interventions élargis pour donner du souffle aux communes-membres en matière de grands projets structurants.

6 délégués communautaires seront élus sur ma liste et ils s’engageront tous à siéger..

  • Je défendrai aux côtés du Conseil Général la programmation de travaux de notre Brigade de Gendarmerie et de notre Centre de Secours pour qu’ils restent implantés au Beausset, que notre population bénéficie de leur présence, associée aux autres territoires et que leurs personnels aient l’envie d’y rester, dans des conditions satisfaisantes de travail et de logement.
  • Notre commune est chef-lieu de canton, elle offre à ce titre des services que je veux continuer de voir fonctionner.

    on a continué d'approuver à la fin de la séance

    on a continué d’approuver à la fin de la séance

8°) Comment redonner vie à nos associations ?

Le tissu associatif est très dense chez nous, preuve d’une grande implication des citoyens à la vie de leur village.

Plus d’une centaine d’associations. C’est énorme !

Il faut à ces associations de la reconnaissance pour le travail qu’elles accomplissent, il faut les encourager, cesser de leur mettre des bâtons dans les roues.

J’encouragerai  les associations à poursuivre leurs actions, à faire vivre Le Beausset, à lutter contre l’isolement,… par un accompagnement de structure et de subventions justement attribuées.

9°)  Par quel moyens entretenir le bien être des Beaussétans ?

J’aurai une attention toute particulière aux questions de sécurité, pour que chacun vive bien tant dans les quartiers éloignés qu’en centre-ville et aux abords des écoles.

Citoyens, ASVP, policiers municipaux et gendarmes seront encouragés à travailler main dans la main et à se rencontrer.

La santé publique aussi sera prise en compte pour à chaque fois apporter des réponses adaptées qu’il s’agisse des antennes relais des opérateurs téléphoniques, de la végétation malade ou allergisante en centre-ville,…

10 ) Pour les jeunes beaussétans, que peux-tu nous annoncer ?

Très clairement, je rendrai aux jeunes la place qui leur revient.

Toutes les catégories d’âge seront concernées.

A titre d’exemple :

  • Pour la petite enfance : Agrandissement de la crèche existante pour accueillir dans les meilleurs délais 20 enfants supplémentaires,
  • Remise en place des aides maternelles au sein des écoles,
  •  Travailler en concertation avec les enseignants et les parents d’élèves pour appliquer au mieux la réforme des rythmes scolaires,
  • Création d’un foyer des ados pour leur permettre de se retrouver en dehors des associations et compétitions,
  • Accès aux structures sportives de manière rationnelle

    l'auditoire se reconnaissait des les constats et propositions

    l’auditoire se reconnaissait des les constats et propositions

 11°)  Tu viens de nous parler de la place des jeunes au Beausset. Comment faire le lien avec les autres générations ?

J’encouragerai la solidarité sociale et intergénérationnelle,

  • La commune aidera financièrement les jeunes ayant un projet (comme le permis de conduire,…) en échange d’heures offertes à la commune,
  • Le repas de fin d’année aujourd’hui offert par la municipalité  à quelques 400 personnes pourrait avantageusement être remplacé par un colis de Noël alloué à plus du double de personnes et une après-midi récréative sera organisée pour la rencontre des + de 70 ans

12°) : Pour finir notre entretien, parle-nous de ta sensibilité pour notre terroir.

Je m’engagerai pour la défense du terroir et la valorisation de notre patrimoine.

  • Nous continuerons de refuser le projet de ligne à grande vitesse qui porterait atteinte à l’intégrité de notre territoire comme à notre économie.
  • Je m’engagerai pour la valorisation du patrimoine en lançant un appel à projet de sauvegarde de notre patrimoine communal auprès des habitants. C’est donc vous, les beaussétans  qui élirez le projet à retenir et qui prendrez une part active à sa mise en œuvre.

 

Voilà en quelques mots, quelques pistes de notre travail. Les personnes qui sont autour de moi ont la même envie que moi : redonner âme et vie au village.

Le but de la rencontre de ce soir était de vous présenter l’équipe de l’Elan Beaussétan.

Je viens de vous livrer quelques exemples de réalisations ; pour en savoir plus retenez la date du lundi 24 février, même heure et même lieu pour connaître le détail de notre programme.

Dans l’intervalle, nous nous rencontrerons dans des cercles plus restreints et bien entendu à la permanence.

les échanges se sont poursuivis longtemps

les échanges se sont poursuivis longtemps